Que deviennent nos anciens licenciés?

Le HBGG est toujours content d’avoir des nouvelles de ses anciens joueurs.
Voici ce jour des nouvelles de Gaspard Garde.

« Salut les Zébrés,
J’ai quitté le HBGG pour signer au VHB lors de la saison 2017/2018 après avoir passé un test sous les ordres du divin crâne chauve Hervé Sagot.
Mes objectifs étaient de jouer à un niveau supérieur, d’avoir des entrainements plus rigoureux, d’intégrer la section de briffaut 5 fois championne de France, entrainée par Romain Nebois alias le Rom’s et j’avais en ligne de mire les -18 championnats de France.
La marche à franchir est très haute pour ma part. La première année de section est la plus difficile car nous devons nous faire au rythme de vie très intensif si je peux donner 4 conseils c’est :

-de respecter la prépa

-de respecter la prépa

-de respecter la prépa (oui c’est très important)

-être un guerrier et rien lâcher

Les entrainements sont quasi quotidiens sauf le mercredi où l’entrainement est doublé par une séance de muscu, le rythme de vie est très intense car il faut associer école, handball avec la section et match avec le club. Le coach nous conseille d’avoir une hygiène de vie très saine (pas de tacos). Après la fréquence des compétition UNSS est variée selon les calendriers scolaires et si c’est une année de championnat du monde ou non.
Ça a été très très très dur cette 1ère année. J’ai failli arrêter à cause de cela mais c’est à ce moment-là que les coéquipiers interviennent pour nous rebooster ainsi que le coach qui est à notre écoute. Les coups de moins bien sont un passage quasi inévitable, c’est pour cela qu’il ne faut rien lâcher et avoir un gros mental.
Ce sport est et restera ma passion comme tous les sports et en particulier l’Aqua-poney. C’est durant l’année 2014/2015 que je suis tombé amoureux de ce sport avec l’épopée Coupe de France et la finale de Coubertin avec mes deux héros de l’époque Adrien Braune et Lionnel Héritier d’ailleurs je joue avec le numéro 9 et au poste de pivot (spéciale dédicace).

J’aimerai continuer le handball et jouer au niveau le plus haut possible, je kifferai de faire une finale à Bercy et pourquoi pas revêtir les couleurs jaunes et vertes au centre omnisport.
J’en profite pour remercier le HBGG pour m’avoir permis de découvrir le handball, je remercie mes coachs Johan, Stéphane (le roi de la roucoulette), Olivier ainsi que toute l’armée de bénévole et en particulier Henri Siciliano qui m’a donné son accréditation pour la finale de Bercy.

Ardècho merveillous païs ! »