Le Mot du Président

Le 23 mars, la FFHB prenait la décision d’arrêter définitivement les championnats nationaux amateurs, une décision diversement accueillie dans le monde du handball mais qui avait le mérite de dissiper le flou entourant la fin de saison 2019-2020 puisque l’ensemble des classements étaient arrêtés. Une décision juste selon Jean-Pierre Saupin, président du Handball Guilherand-Granges : « Sur les championnats seniors, les 2/3 des matchs étaient joués, ce qui semble suffisant pour avoir un classement significatif. On peut noter que dans plusieurs championnats et poules, des écarts significatifs étaient déjà faits. Cela aurait été injuste que cette saison soit déclarée blanche, et je crois que du point de vue réglementaire ce n’était pas possible ».

Pour le HBGG, cette décision a donc officialisé un maintien en Nationale 2 que le club était en train d’acquérir sur le terrain : au moment de l’arrêt définitif du championnat, après la 14ème journée, le HBGG était classé 7ème de sa poule 6, avec 6 victoires, 2 nuls et 6 défaites et un goal-average équilibré de 387 buts marqués pour 387 buts encaissés. Cette position en milieu de tableau, très intéressante dans cette poule Sud difficile et homogène, qui plus est pour une première expérience à ce niveau, se retrouve d’ailleurs à l’échelle nationale puisque le HBGG se positionne à la 37ème place sur les 72 équipes évoluant en N2, toutes poules confondues.

Le maintien d’ores et déjà en poche, il convient donc de se tourner vers l’avenir et la saison 2020-2021 (voir mot du coach), pour laquelle il est fort probable que les jaune et vert devront à nouveau reprendre la route du Sud…

 

En route vers la saison 2020-201 avec Lionel « Kinou » Héritier

 

Après ce maintien en N2, comment s’annonce la prochaine saison ?

Le projet sportif s’inscrit dans une certaine stabilité puisque je serai encore l’entraîneur de la N2 la saison prochaine accompagné de Mathieu. Mais nous devrons composer avec quelques départs, tous liés à des considérations extra-sportives, je tiens à le souligner, comme la poursuite des études par exemple : au départ de Théo Nardello, déjà acté, devraient sans doute s’ajouter ceux d’Auxence Desbos et d’Alexandre Almarcha.

 

Qui dit départ dit recrutement : où en êtes-vous de la composition de l’effectif 2020-2021 ?

Mathieu et moi planchions sur le recrutement depuis début mars et les postes à renforcer avaient été identifiés. Avec le confinement, nous avons pu nous consacrer pleinement à cette tâche : il est trop tôt pour vous en dire plus mais plusieurs contacts avec des joueurs sont en cours. Nous visons entre 3 et 4 arrivées au sein du groupe. Bien sûr, les noms des joueurs contactés resteront secrets pour le moment. Mais rassurez-vous, dès le rendez-vous de la signature, vous serez invitez à venir interviewer le joueur…

 

 

Du côté des autres équipes seniors du club, si la ligue Aura se positionne sur une ligne identique à celle de la fédération, à savoir l’officialisation des classements à la mi-mars, l’équipe réserve, qui était première de sa poule en championnat Honneur régional, devrait donc accéder à l’échelon supérieur et évoluer en Excellence régionale la saison prochaine. Quant aux seniors 3, le maintien était assuré. « Nous attendons avec impatience le communiqué de la Ligue Aura concernant les accessions et relégations », reconnaît Jean-Pierre Saupin qui n’oublie pas les équipes jeunes : « Concernant les championnats jeunes, c’est différent, l’organisation en deux phases laisse un goût d’inachevé, la seconde phase ayant à peine démarrer. J’ai une pensée pour toutes les familles de nos jeunes confinées, particulièrement pour les parents ».

Comme toutes les associations, le club va aussi forcément être impacté financièrement par l’arrêt de la saison. Là encore, les dirigeants ont pris les devants et selon les estimations réalisées, sans tenir compte des animations initialement prévues aux mois de mai et juin (tournoi des loisirs le 1er mai, finalités des coupes M11 Drôme-Ardèche le 21 mai, tournoi de Tchouckball le 23 mai, tournoi des Partenaires le 6 juin), dont certaines (voire toutes) devront être annulées, les comptes devraient être équilibrés fin juin. Il n’en demeure pas moins qu’une période délicate s’ouvre avec la crise économique attendue d’après-confinement. Les dirigeants s’attendent à des ressources moindres avec lesquelles il faudra composer pour bâtir un budget prévisionnel solide, tout en essayant d’impacter le moins possible le fonctionnement des équipes.

 Malgré le confinement, malgré l’arrêt des matchs et des entraînements, malgré l’impossibilité de se réunir, la vie continue au HBGG pour préparer au mieux la saison prochaine avec un secret espoir, « que nous puissions faire un tournoi interne club avec toutes les catégories réunies avant la fin juin, afin que l’on se retrouve tous ensemble dans la bonne humeur ».

Copyright – Tous droits réservés | AESTIVO – Réalisation web