Commentaire -15 G2 vs Vernoux

Vivarais Handball / HBGG 2

 

Pour la première journée de la phase retour, l’équipe 2 des -15 se déplaçait à Vernoux-en-Vivarais. Le match aller avait été à sens unique (victoire 49-19) et tout l’intérêt de ce match retour était de pouvoir mesurer l’évolution de notre jeu depuis fin septembre.

Nous débutons de façon classique par une défense étagée pour récupérer la balle et se projeter au plus vite en attaque. Les premières minutes sont dans l’ensemble assez bien maîtrisées et nos prenons rapidement de l’avance au score. Malheureusement, un relâchement coupable ne nous permet pas de confirmer notre domination. Les joueurs tombent dans la facilité et, une nouvelle fois, nous commettons trop d’erreurs. Cela nous coûte cher et permet aux rouge et noir de Vernoux de rester au contact (8-12). Le jeu est clairement insatisfaisant et l’objectif immédiat est de reprendre de l’avance : un temps-mort adverse nous permet de faire quelques ajustements tactiques immédiatement efficaces, notamment grâce à Maël, replacé à l’aile et auteur d’une belle série, qui nous permet de refaire le « break ».

La mi-temps est sifflée sur le score de 24 à 12 en notre faveur. Sur le plan comptable, rien à dire. Mais le contenu n’est pas bon. Les 10 minutes de pause sont l’occasion de rappeler aux joueurs que disputer un match, quel que soit l’adversaire, c’est faire des efforts, en attaque, en défense, c’est jouer ensemble et respecter quelques règles de base. On travaille chaque semaine des choses aux entraînements et il n’est pas normal de ne pas le constater sur les matchs. La rencontre du jour doit être l’occasion de travailler. On a raté cet objectif en première période, il ne faut pas qu’il en soit de même en seconde.

Dès la reprise, il y a du mieux, incontestablement, mais nos offensives sont parasitées par un excès de dribbles. A cet excès répond une décision radicale : consigne est donnée aux joueurs de ne plus utiliser le dribble durant toute la seconde mi-temps, sous peine de changement immédiat. Et, croyez-le ou non, cette décision pour le moins inhabituelle a considérablement fluidifié notre jeu. Enfin les joueurs lèvent la tête et voient des coéquipiers démarqués ! Enfin les joueurs commencent à prendre le ballon en course, à fixer la défense de zone, à lâcher la balle ! Offensivement, ces 25 minutes sont largement plus intéressantes. On voit une vraie équipe et pas un amalgame de joueurs, de vraies belles phases de jeu collectif et pas des actions individuelles. Et le pire, c’est que cette interdiction du dribble n’a au final pas semblé perturber les joueurs plus que cela (score final : 22-41).

Bien sûr, tout n’a pas été parfait dans cette seconde période, notamment en défense où nous avons parfois fait preuve de naïveté, même si la solide prestation de Julien dans ses cages est à souligner. Mais que les choses ont été plus limpides en attaque ! Une vraie réussite. Tous les joueurs ont pleinement été concernés par les phases offensives et ont apporté quelque chose. A titre d’exemple, les relations avec le pivot ont été très intéressantes et Maxence, Aurélien et Gaétan, ont pu bénéficier de caviars de leurs partenaires pour marquer de près.

Reste désormais à fournir une telle prestation sur les 2 mi-temps : les joueurs ont le niveau pour le faire. Encore faut-il s’en donner les moyens au niveau de l’investissement et du sérieux. Vivement le prochain match (samedi 16/11contre Romans) pour voir si les joueurs ont retenu la leçon.

D.L.

 

Aestivo - Partenaire et réalisation web