Commentaire S1 vs AS Monaco

HBGG / AS Monaco

Ce dimanche, le sommet de la 6ème journée de la poule 6 de N2 avait pour cadre le centre omnisports de Guilherand-Granges où le HBGG, 4ème, recevait l’AS Monaco, 1er. Et ce match au sommet a tenu toutes ses promesses. Dès l’échauffement, les locaux font preuve d’une extrême concentration, bien déterminés à faire tomber le leader de la poule. Dans un gymnase aux tribunes pleines, le HBGG entre parfaitement dans la rencontre avec une défense 1-5 solide et un Marce qui annonce d’entrée la couleur avec un arrêt sur la première tentative adverse. Dans ces premières minutes, Beaucourt et Bredel se chargent d’alimenter le score et Monaco répond par Daragon de loin et Morinet en pivot (4-3 à la 5ème minute). Les Monégasques, appliqués, essaient de tenir le tempo du match mais se heurtent à un Marce déjà chaud dans sa cage, auteur de 3 arrêts consécutifs en 4 minutes et véritable rampe de lancement pour les contre-attaques de Bredel et Lesage, qui contraignent Daly à poser un temps-mort rapide pour les visiteurs (8-3 à la 10ème).

Décision judicieuse du coach adverse qui relance complètement les Monégasques qui passent ensuite un 4-0 aux locaux par Gomis et Morinet, toujours lui (8-7 à la 15ème). C’est désormais au tour des coachs du HBGG de poser un temps-mort. Il est temps car Monaco était revenu à hauteur alors que les Ardéchois pêchaient dans la finition en buttant sur Breemeersch. Remobilisé, le HBGG reprend les choses en main avec une réalisation de Brueyre en attaque, bonifié par un « pastis » de Marce, 30 secondes plus tard (9-8). Tout juste entré en jeu, Nardello accentue l’avance par un missile en lucarne (21ème minute). Marce poursuit son travail de sape sur les attaquants adverses, bien aidé en cela par une défense hermétique qui ne laisse que peu d’espaces aux joueurs de la Principauté. L’écart augmente (14-10) et la mi-temps intervient sur un ultime arrêt de Marce, faisant suite à un dernier but de Desbos sur une merveille d’action collective et une passe volleyée de Beaucourt (15-10).

Le HBGG reprend la seconde période sur la même lancée, plein de confiance. Un kung-fu est tenté, sans succès, mais sur le repli défensif, une interception suit, joliment conclue par Beaucourt en contre-attaque (16-10 à la 31ème minute). L’activité de Nivore en défense et la justesse de jeu de Morinet au pivot permettent aux joueurs du Rocher de rester dans le match mais le HBGG, sûr de sa force et poussé par un public qui donne de la voix, poursuit sa marche en avant (20-14 à la 38ème, puis 23-16 à la 42ème). Du côté monégasque, Gomis commence à se mettre en valeur, et les adversaires comblent peu à peu leur retard (23-20 à la 46ème). On sait que Monaco a souvent renversé le cours de matchs parfois mal embarqués cette saison et les hommes du tandem Héritier-Boyron, bien au fait de la force de leurs adversaires, ne relâchent pas la pression. Entré en jeu, capitaine Rajkovic, du haut de toute son expérience, prend alors les choses en main : un arrêt à la 22ème, suivi de deux nouvelles parades en moins d’une minute, fait comprendre aux Monégasques que le HBGG compte bien deux gardiens de grande classe dans son effectif. Galvanisés par ces arrêts, Lesage et Desbos exploitent toutes les occasions de jeu rapide qui se présentent à eux (29-24 à la 26ème). Malgré tout, les hommes de coach Daly restent au contact et on entre dans les deux dernières minutes avec seulement +3 au tableau d’affichage (30-27). Pas le temps de s’inquiéter du côté des supporteurs car Rajkovic met un point d’honneur à calmer les dernières velléités adverses par deux nouveaux arrêts décisifs. Desbos et Lesage, une nouvelle fois très en verve, terminent le travail et le HBGG s’impose sous les vivas du public (32-28).

Avec cette victoire, au terme d’un match plein et bien maîtrisé, où l’équipe aura su jouer juste de la 1ère à la dernière minute, le HBGG se hisse à la première place de la poule, certes ex-aequo avec d’autres formations. Quel beau début de championnat pour ce promu qui découvre la Nationale 2 ! A près du tiers de la saison, c’est une vraie et belle satisfaction, surtout après la grosse prestation du jour. A confirmer dans 15 jours à Aix-en-Provence.

DL

 

Aestivo - Partenaire et réalisation web