Commentaire S1 du 07/09/19 1er tour CDF

Pour le 1er tour de la Coupe de France Nationale (et accessoirement le premier match officiel de la saison), le HBGG se déplaçait à Miramas, pensionnaire de N3. Depuis son fantastique et inédit doublé en CDF Régionale (victoire en 2015 et 2016) et son accession en championnat national, il est peu dire que la coupe de France se refuse obstinément au HBGG puisqu’en 3 saisons de N3, ce fut à chaque fois un petit tour et puis s’en va (face à Vénissieux et face à Loriol, à deux reprises).

 

Mais cette fois-ci, les choses étaient différentes. Entre le HBGG, promu en N2, et Miramas, maintenu d’ultime justesse en N3, le favori était clairement désigné et l’objectif assigné aux hommes du duo Héritier-Boyron tout aussi limpide : s’imposer et passer ce tour. Pour cela, c’est toute une armada zébrée qui avait fait le déplacement pour soutenir ses troupes, une quarantaine de supporteurs tout heureux de retrouver sur place Julien Chaix, venu en voisin encourager ses anciens partenaires.

 

Le début de rencontre des jaunes et verts est bien maîtrisé. En attaque, la volonté est nette de servir le pivot pour peser sur la défense adverse. Et à ce jeu-là, Puechberty fait d’emblée étalage de sa puissance. Côté défensif, la 6-0 mise en place fonctionne à merveille avec une grosse densité dans le secteur central. Il faut attendre la 5ème minute pour voir Miramas ouvrir le score (1-3). Le HBGG a pris les commandes du match et ne les lâchera jamais. Forts de cette belle entame, les hommes du duo Héritier-Boyron continuent de développer un jeu sérieux et varié. L’écart oscille entre 4 et 6 buts et malgré un petit rapproché de Miramas à -3 à 4 minutes de la mi-temps, on sent le HBGG serein et dominateur dans ce premier acte (11-16).

 

Les premières minutes de la seconde période sont un peu plus délicates : la défense est moins hermétique, le jeu un peu moins fluide. Miramas en profite pour revenir au score (17-20 à la 38ème minute puis 19-22 à la 42ème). Ce sera la dernière fois car le HBGG reprend ensuite son implacable marche en avant, en infligeant un 7-1 entre la 43ème et la 50ème, notamment par Lesage sur contre-attaque et Bredel de loin.

 

La cause est entendue mais les jaunes et verts mettent un point d’honneur à rester sérieux jusqu’au bout face à une équipe de Miramas qui continue à lutter mais où la fatigue physique se fait de plus en plus sentir. L’écart s’accentue pour atteindre les 10 unités (23-33 à le 58ème, sur une réalisation de Brueyre). La fin de rencontre est sifflée sur le score de 24-34. Une victoire que l’on pourra qualifier de pleine d’autorité. Sans avoir été transcendants, les jaunes et verts ont « fait le travail » en étant sérieux. Contrat rempli ! Ils ont montré une belle cohésion, ce qui n’est jamais simple à ce moment de l’année, d’autant plus que l’effectif compte de nombreuses recrues. Surtout, on a senti une vraie envie de jouer ensemble.

 

En tout cas, c’est historique : le HBGG se qualifie pour le deuxième tour de la Coupe de France Nationale. Belle façon de débuter la saison. Mais l’adversité sera toute autre la semaine prochaine pour l’ouverture du championnat face à Saint-Raphaël (dimanche 15/09 à 16h au centre omnisports) pour un autre moment historique pour le club : ses premiers pas au niveau Nationale 2 !

 

DL

Aestivo - Partenaire et réalisation web