La parole est à Mathieu Boyron entraineur N2 et -15

Peux-tu te présenter en quelques lignes, ce que tu fais dans la vie et où tu habites ?

Mathieu BOYRON, j’ai 31 ans né à Valence.
J’ai connu deux sortes d’emploi depuis mes 19 ans.
De 19 ans à 28 ans, j’ai occupé trois fonctions dans certains clubs de handball (Agent de développement et adjoint en centre de formation puis Directeur sportif).
Depuis ma dernière expérience professionnelle dans le monde du handball (Nevers en 2015), j’ai dû m’orienter vers une reconversion professionnelle (Electricité) afin de stabiliser mon projet de vie qui s’organise autour de ma famille à Livron. A ce jour, j’occupe un poste d’électricien et cela depuis 4 ans.

Quel est ton parcours sportif ?

Ma première discipline a été le foot à l’âge de 5 ans puis un passage d’une saison au judo pour enfin arriver sur les terrains du minihand au gymnase de Livron. J’ai effectué mes classes handballistiques à Livron jusqu’en moins de 15 ans.
A la fin de cette catégorie, j’intègre le projet de Loriol pour du moins de 18 ans Ligue et un groupe senior en PN.
Mon projet sportif prend fin à 18 ans en PN à Loriol pour faire place à un projet professionnel dans l’activité.

Ton arrivée au sein du club s’est faite dans la plus grande discrétion (une de tes grandes qualités apparemment) , dans quel contexte es-tu arrivé au HBGG pour la saison 2018/2019 ?

En effet, mon arrivée au sein du club a été une réelle surprise pour moi.
Lionel m’a contacté à la suite du départ de l’ancien entraineur. Sa volonté de travailler ensemble m’a tout de suite intéressé. A cette période de l’année je sortais d’une expérience avec le handball Bourg les Valence.

On a bien senti un changement dans le jeu depuis ton arrivée, qu’as-tu ajouté dans les séances d’entrainement, sans dévoiler tous tes secrets ?

La demande de Lionel pour le début de notre collaboration était essentiellement orientée sur le projet défensif. Nous avons donc axé notre implication sur cette phase de jeu la saison dernière.

Avec Kinou, vous formez un beau binôme, et grâce à vous et les joueurs, le HBGG arrive à un niveau de jeu, la Nationale 2, jamais atteint depuis la création du club. Quelles sont les ingrédients de cette réussite ?

Je suis évidemment fier de la montée historique du club en N2. Cette réussite est due à mon sens à une excellente implication et discipline sportive des joueurs et un soutien sans faille des dirigeants, sans oublier la ferveur de notre 13éme homme les Zébrés.

En mode prépa, comment vas-tu axer ta préparation ?

Pour cette saison, la préparation de l’équipe s’organise autour de 3 axes :
-Préparer les joueurs physiquement
-Travailler le technico tactique 
-Trouver lors des matches de préparations la meilleure équipe possible pour le début de saison

Investi déjà en équipe 1, tu pars sur une saison avec les -15, pourquoi avoir accepter une telle mission ? quels sont tes objectifs ?

Je partage pleinement les ambitions sportives et la démarche du club pour que le HBBG devienne une place forte du handball de demain.
J’ai donc proposé mes services pour intégrer à une autre échelle l’ambition du club. Je vois dans cette autre fonction deux objectifs :

-Développer et Renforcer la démarche compétitive chez les jeunes joueurs
-Accompagner Damien LAPORTE pour cette nouvelle catégorie en apportant mon expérience.

Aestivo - Partenaire et réalisation web