Commentaire des S1

HBGG / Saint-Priest

Ce week-end, c’est un match à enjeu qui attendait le HBGG. Leader depuis sa victoire contre Annecy, le HBGG, devenu l’équipe à battre de la poule 7, accueillait un chasseur plein d’envie : Saint-Priest. Et les résultats de la veille donnaient un supplément de motivation aux visiteurs : Annecy s’étant incliné à Aix-en-Savoie, une victoire au centre omnisports et les San-Priods recollaient automatiquement au podium.

Pour cette rencontre au sommet, le HBGG avait mis les petits plats dans les grands : un gymnase copieusement garni, un match de lever de rideau entre une sélection -13 et -15 du club qui avait pour objectif de donner de « bonnes vibrations » et qui a fort bien rempli ce rôle… Tout était réuni pour assister à un beau spectacle. Force est toutefois de reconnaître que les très nombreux supporters sont restés sur leur faim en première période. Comme inhibées par l’enjeu, les deux équipes peinent à entrer dans le match. Que ce soit pour les jaunes et verts du HBGG ou les bleus de Saint-Priest, on a du mal à croire que ce face-à-face réunit les deux meilleures équipes de la poule sur les dernières journées. Manque de rythme, manque de fluidité, approximations, choix discutables… Si l’envie de bien faire est bel et bien là, les erreurs sont trop nombreuses. Un chiffre illustre cette fébrilité de part et d’autre : 4, comme le nombre de minutes où les deux formations restent scotchées à 4 buts partout, entre la 9ème et la 13ème.

Dans ce match déroutant, c’est Saint-Priest qui réalise le premier break en prenant 2 buts d’avance aux alentours de la 20ème minute (6-8). Le HBGG réagit bien et égalise à 10 partout sur une action collective de toute beauté conclue par Frési à 6 mètres. Malheureusement, une nouvelle faute de main prive le HBGG de prendre un peu d’air et c’est aux forceps que l’équipe parvient à atteindre la pause sur un score de parité 11-11, grâce à un ultime arrêt de Rajkovic, une nouvelle fois impressionnant.

La partition est rigoureusement identique en début de seconde deuxième : le HBGG fait preuve d’initiative mais n’y arrive tout simplement pas. Les jaunes et verts sont en échec aux tirs alors que dans le même temps, les San-Priods continuent de dérouler leur jeu, sans brio mais avec efficacité. Après une nouvelle égalité à 16 partout, Saint-Priest se détache progressivement par Baudonnel et Lamena. L’avance des visiteurs enfle et prend même une allure décisive quand elle atteint + 5 à la 49ème minute (16-21).

A cet instant, avouons-le, les choses ne se présentent pas bien du tout pour les coéquipiers de Rocha. Mais il en faut plus pour faire rendre les armes au HBGG. Portés par un public en fusion, les jaunes et verts grignotent leur retard. La défense reprend de la vigueur, Rajkovic et Marce ferment la boutique et, en attaque, un passage de feu de Nardello (6 buts en 8 minutes) remet le HBGG sur la bonne voie. La confiance est revenue. Le public gronde de plaisir. Saint-Priest semble déboussolé. Les choix pleins d’audace du tandem Héritier / Boyron, une double stricte en défense et des attaques en supériorité numérique en remplaçant le gardien par un joueur de champ, viennent porter l’estocade. Le HBGG repasse en tête à une minute de la fin. L’exclusion temporaire sifflée contre Lesage et le but à suivre de Wadbled sur pénalty font courir un ultime frisson dans les travées du centre omnisports mais un nouvel arrêt de Marce, bonifié par une réalisation de David, et la victoire s’offre, enfin, aux locaux : 26-25. Les joueurs, le staff et le public peuvent exploser et laisser libre cours à leur joie.

Si la prestation du jour a été quelque peu éloignée des standards récents du HBGG, cette victoire illustre l’une des forces de l’équipe : le cœur, les tripes et un refus implacable de la défaite. On ajoutera aussi un autre ingrédient essentiel, le soutien sans faille d’un public de Zébrés tout acquis à la cause de ses protégés. C’est un peu tout cela qui a permis cette fin de rencontre en apothéose et cette victoire ô combien importante pour la suite : avec 3 points de plus au compteur, le HBGG (48 pts) prend désormais 3 longueurs d’avance sur son premier poursuivant Annecy (45 pts), devant un trio d’outsiders à 43 pts, Aix-en-Savoie, Loriol, Saint-Priest. La marche en avant continue...

D.L.

Aestivo - Partenaire et réalisation web