commentaire S1

HBGG / Annecy

Le décor avait été planté : en recevant Annecy, ce dimanche au centre omnisports, le HBGG avait l’opportunité, en cas de victoire, de ravir la première place de la poule à son adversaire du jour. Et pour ce match de haut de tableau, le club avait fait les choses en grand : un gymnase copieusement garni, une troupe de Zébrés bruyante et ultra-motivée pour soutenir son équipe et, histoire de montrer la voie à suivre, une victoire de l’équipe 2 face à Meyzieu en lever de rideau. Le reste appartenait aux acteurs de ce match.

Un vrai et beau match de handball. Le début de rencontre est crispant. L’option prise de jouer en supériorité numérique permet au HBGG de trouver des décalages mais les premières tentatives des jaunes et verts se soldent par des échecs, la faute, peut-être, à une trop grande nervosité. Il faut attendre près de 3 minutes pour voir Rocha ouvrir le score pour le HBGG, en réponse à Geiling pour Annecy. Cette première période est âpre : les hommes du tandem Héritier-Boyron peinent à trouver la faille dans la défense 6-0 des Hauts-Savoyards, bien regroupée autour de ses tours jumelles, Randy et Donnat-Bouillud. Forts de leur solidité défensive, les joueurs d’Annecy prennent progressivement la direction du match : 8-9 à la 17ème minute puis 8-11 à la 21ème. Les Hauts-Savoyards s’accrochent à ce break de 3 buts et maintiennent l’écart jusqu’à 2’30‘’ de la mi-temps (11-14). Fort heureusement, le HBGG revient au score grâce à deux réalisations de Rocha pour limiter la casse avant la pause : 13-14 à la mi-temps.

La seconde période débute par une égalisation de Nardello sur un tir de loin, tout un symbole alors qu’il avait été en échec en fin de première mi-temps. Puis c’est un arrêt de Marce, venu au relais de Rajkovic dans la cage Grangeoise, sur la première tentative d’Annecy. S’ensuivront 5 nouveaux arrêts dans les 10 premières minutes. De quoi mettre le doute dans les têtes  annéciennes... Avec un gardien chaud bouillant et véritablement im-pé-rial, une défense solide et solidaire, le HBGG se place dans les meilleures dispositions. Cette intensité défensive permet aux jaunes et verts de retrouver des « cannes » en attaque. Les mouvements sont plus tranchants, les courses plus agressives, les tirs plus précis. En quelques minutes, le HBGG reprend les commandes du match : 18-15 à la 39ème, puis 20-17 à la 47ème.

Quelques occasions ratées ne permettent pas de s’offrir un peu plus d’air à +4. Mais ce n’est que partie remise. Un but de Desbos à la 54ème, suivie d’une exclusion temporaire contre Annecy et d’un arrêt de Marce (encore lui !) et le break est fait (24-20).Il reste 5 minutes à jouer mais le HBGG a clairement posé sa patte sur le match. La victoire est à portée de main et les jaunes et verts ne la lâcheront pas. Grâce à l’activité de David, Brueyre et Lesage en attaque, à l’intensité défensive autour de Frési et Depouilly, au sang-froid de Chaix sur les jets de 7 mètres, et à un nouvel arrêt de Marce (toujours lui !), le HBGG préserve son avance malgré un ultime rapproché d’Annecy et s’impose 27-25 sous les vivas d’un public aux anges.

On dit que la chance sourit aux audacieux. Aujourd’hui, en tout cas, il n’a pas été question de chance. Le HBGG a arraché la victoire car l’équipe a su se donner les moyens d’aller la chercher. Peut-être en voulait elle plus, tout simplement. C’est une force que de pouvoir partir au combat avec une telle dynamique de victoires et c’est un peu le sentiment qui ressort de cette rencontre. La confiance actuelle permet de grandes et belles choses et ce serait une bonne idée que de la garder pour les prochaines échéances. Dans cette poule 7 ultra serrée, Annecy n’a pas abdiqué, Saint-Priest et Loriol retrouvent des couleurs, Aix en Savoie, voire Valence, restent en embuscade. Mais qu’on se le dise : ce soir, c’est bien le HBGG qui est le nouveau leader de la poule !

D.L.

Aestivo - Partenaire et réalisation web