commentaire des S1

Montélimar/HBGG

Pour sa première sortie après la trêve, l’équipe fanion du HBGG, désormais « drivée » par le duo Héritier /Boyron, effectuait l’un de ses déplacements le plus court de la saison avec une virée à Montélimar.

Un derby est toujours un peu particulier et celui-là d’autant plus que de nombreux joueurs du HBGG ont évolué dans le passé sous les couleurs du MCHB, voire ont été formés là-bas.

L’entame de match est dominée par le HBGG, bien mis sur orbite par les réussites de Rocha sur son aile droite et Nardello de loin. Grâce à une bonne défense et un Rajkovic très présent sur les tentatives montiliennes, les Ardéchois prennent le commandement du jeu et se détachent progressivement (4-9 à la15ème minute). L’envie est là, les jambes aussi, même si la réussite n’est pas toujours au rendez-vous. Mais cette volonté d’aller de l’avant gêne grandement l’équipe de Montélimar qui cherche à ralentir le tempo et qui est souvent poussée à la faute : 3 exclusions temporaires dans cette première période. A la pause, l’écart est fait (11-16). Un écart qui aurait pu (et dû) être plus important encore, la faute a un trop grand nombre d’échecs aux tirs.

La seconde période reprend sur le même mode : le HBGG a fait la course en tête sans forcément être inquiété. A + 12 à la 50ème minute ( 17-29), on se dit que la rencontre est « pliée ». Mais Montélimar n’abdique pas et luttera avec ses armes jusqu’au bout, bien aidé certaines fois par les largesses défensives offertes par l’arrière-garde des jaune et vert, qui a parfois laissé Marce bien seul…Au coup de sifflet final, la victoire 26-35 apparaît donc logique, au vu de la prestation des deux équipes. Une victoire que l’on pourrait résumer en une phrase : le HBGG a fait le job. Mais dans les travées du gymnase montilien, c’est une autre phrase qui revenait parmi les Zébrés : « il y avait moyen de faire mieux ». Quoi qu’il en soit, cette victoire à Montélimar va faire du bien au classement.

Le HBGG reste dans les roues des équipes de tête de cette poule 7 de N3 : avec 21 points au compteur, le HBGG fait partie d’un trio de poursuivants, avec Aix en Savoie et Saint-Priest, derrière Annecy (25 pts), Valence et Loriol (23 pts).

Les deux prochaines journées seront capitales avec un déplacement à Valence, samedi 26/01, puis la réception d’Aix-en-Savoie, dimanche 3 février. Dans 15 jours, on devrait donc en savoir plus sur la capacité du HBGG à se mêler à la lutte pour le podium et c’est sans nul doute tout l’objet du travail auquel vont s’atteler les coachs cette semaine.

DL

Aestivo - Partenaire et réalisation web