commentaire des S3

Pour ce déplacement en terres albenassiennes, la composition d’équipe a été rendue difficile par la liste du nombre de blessés qui s’est alourdie.

Dès l’entame de match, nous mettons de l’impact physique autant en attaque qu’en défense et c’est de façon méritée que nous prenons le score. Mais cette entrée est éphémère et le plat de résistance est de toute autre consistance. Durant un quart d’heure, notre jeu se délite. Nos attaques sont fades et nos fautes de passes se multiplient tandis que notre défense est complètement désunie. La note est salée car nous comptons à la vingt-cinquième minute, jusqu’à huit buts de retard. C’est seulement en fin de première mi-temps que nous nous reprenons pour afficher un score de 15 à 10 au coup de sifflet de l’homme en noir.

Après une remotivation copieuse et bien servie dans le vestiaire. De retour sur le parquet, nous affichons un tout autre menu et au prix d’une belle débauche d’énergie et d’une abnégation collective, nous recollons au score à cinq minutes de la fin. Nos efforts ont eu raison de notre lucidité pour laisser l’équipe hôte reprendre les devants et nous terminons cette partie sur un 26 à 24 qui nous laisse bien des regrets.

Le retard accumulé sur la première mi-temps nous obligeait à rendre une copie quasi sans faute pour la seconde.  Nous avons frôlé cet exploit. Ce match était vraiment à notre portée et nous sommes les seuls responsables de cette défaite apportée sur un plateau à nos adversaires du jour qui ont su se délecter de notre baisse de régime récurrent. A défaut nous devons apprendre à le gérer si nous n’arrivons pas à l’éliminer.
Pour positiver ces deux dernières défaites, nous allons nous servir de la première mi-temps contre Privas 1 et de cette seconde mi-temps contre Aubenas pour nous apporter les bases d’une confiance en nous mêmes et d’un mental COLLECTIF car j’ai foi en cette équipe !!!!

ER

Aestivo - Partenaire et réalisation web