commentaire des S1

Saint-Egrève / HBGG


On avait quitté l’équipe senior 1 sur un sentiment mitigé après le nul à domicile face à Rhône-Eyrieux et, après une mini-trêve consacrée à la Coupe de France, l’impatience était grande de voir de nouveau à l’œuvre les hommes de Messador et Héritier face aux banlieusards grenoblois de Saint-Egrève.Privée de Brueyre, Mourier et Parmentier, blessés, et de Pontier et Canet, laissés à disposition de la 2, l’équipe présente une ossature remaniée au coup d’envoi avec Rocha replacé à l’aile et Chaix au poste d’arrière droit.

Très vite, le HBGG impose sa griffe sur le match en se montrant très percutant en attaque, notamment par David, volontaire dans ses prises d’intervalle, et les ailiers Lesage et Rocha, très en jambe. Ajoutée à cela la vista de Delebekk, aux coups de poignet (pour décocher un tir imparable) et d’œil (pour servir un coéquipier démarqué, notamment Derradji en pivot) d’une rare précision.Le HBGG déroule son jeu d’attaque, pour le plus grand plaisir des supporteurs Zébrés présents.

Et comme dans le même temps Marce, dans ses cages, bien aidé il est vrai par une défense agressive autour de Depouilly, se charge de stopper les offensives adverses, il n’en faut pas plus pour voir les jaunes et verts prendre le large (2-6 à la 9ème minute), obligeant le coach adverse à poser un premier temps-mort. Un deuxième temps-mort suivra moins de 10 minutes plus tard, preuve que le HBGG ne relâche pas son emprise sur le match. Aux coups d’éclat du N° 23 de l’USSE, le HBGG répond par une force collective que ce soit sur le jeu placé ou le jeu de transition. L’écart grandit encore et la pause intervient sur le score de 13 à 21 pour les Ardéchois.

Piqués au vif, les Saint-Egrèvois entament la seconde période en haussant leur niveau de jeu défensif mais il en faut plus pour inquiéter ce HBGG là, sûr de sa force. Les temps faibles sont bien gérés, avec de nombreux arrêts de Rajkovic qui poursuit le travail de sape initié par Marce en 1ère mi-temps. Idem pour les exclusions temporaires (5 au total contre une pour l’USSE). Même la sortie sur blessure de Rocha ne semble pas perturber outre mesure les jaunes et verts, Desbos prenant le relais efficacement sur l’aile droite. Dans cette seconde période, c’est d’ailleurs la jeunesse qui est à l’honneur avec un Nardello tranchant sur la base arrière, un Fresi dur sur l’homme en défense… et un Chaix qui semble avoir retrouvé ses jambes de 20 ans !Rien n’arrêtera la marche en avant du HBGG qui disposait de plus d’armes que son adversaire du soir. Le plus gros écart du match (+ 14) est atteint dans l’ultime minute, sur une dernière réalisation de Delebekk, auteur d’un magistral jet de 7 mètres, avant un dernier but de Saint-Egrève. Score final : 31-44.

Au-delà de la victoire, probante, au-delà de la force et de la variété offensives démontrées, on retiendra surtout le plaisir : le plaisir pris par les joueurs, solidaires, concentrés et plein de jus, plaisir qu’ils ont su transmettre au public, véritablement conquis par cette belle prestation.

Que le parfum de la victoire est doux ! Mais l’heure est déjà à la préparation du prochain match et pas n’importe lequel : un derby contre les Drômois de Loriol, dimanche 14 octobre à 16h00 au centre omnisports. Peut-être le parfum de la revanche après la défaite en coupe début septembre ?

DL.

Aestivo - Partenaire et réalisation web