commentaire CDA -17

Une finale perdue, mais pleine de promesses

Les moins de 17 du HBGG ont joué ce samedi la finale de coupe Drôme Ardèche contre Rhône Eyrieux, équipe fraichement couronnée championne AURA moins de 18 (1ère sur 170 équipes). Nous avons pour notre part évolué en Honneur soit 2 niveaux en dessous. Notre ambition était de les embêter le plus longtemps possible. Avec un jeu classique et une défense 6/0, nous aurions subi les foudres de leur base arrière, des gabarits impressionnants, de bons bras et une belle technique individuelle et collective.

Le combat était forcément déséquilibré, mais les garçons avaient envie de « partir à la guerre ». Nous leur avons donc proposé une défense en 4/2, avec une stricte sur leur arrière gauche, l’autre sur le demi centre. Les débats étaient équilibrés jusqu’à la 10ème minute où les jaunes étaient menés 6 à 4. Peu de rotation chez nous, et le gardien adverse commence à nous manger le cerveau. Tournant du match au quart d’heure de jeu où sur un repli Romain vient percuter l’ailier adverse. Les arbitres se concertent, nous sommes plutôt confiants quant à la sanction, c’est sa première faute. Ils sortent le rouge, surprise, interrogation, injustice, tout se bouscule dans nos têtes. Avec le recul et en ne regardant que la faute, le rouge peut sembler logique, mais dans l’esprit, c’est bien différent.  Plus du tout de rotation sur la base arrière, Julien et Etienne commencent à tirer la langue. La mi-temps arrive sur le score logique de 24 à 15.

Nous conservons notre 4/2, ce qui met vraiment sous l’éteignoir 2 joueurs qui tournent à 10 buts par match. Oui, mais les autres voultains sont loin d’être maladroits, l’écart se maintient malgré tout à 10, 12 buts. Etienne, provoque beaucoup en attaque, défend fort sur son adverse, c’est une vraie satisfaction que de voir des joueurs avec des profils offensifs se mettre « minable » en défense.

Auteur d’un gros match en attaque, Julien commence aussi à  être vraiment fatigué, nous serons obligés de le sortir en défense. Ian retrouve des couleurs en attaque avec un début de match un peu plus compliqué. Antoine Chaussin et Antoine Ducros, dans leur rôle de stabilisateur de défense  continuent en mettant beaucoup d’énergie. Que dire du capitaine Kélian, généreux dans l’effort défensif, ce qui le pénalise en attaque. Le manque de lucidité se fait sentir. Kélian finira le match dans les tribunes avec une 3ème exclusion, synonyme de carton rouge. Guillaume permet aux ailiers de venir récupérer et assure sa part de travail défensif. Bonne surprise aussi de la part d’Axel, très « tueur » sur les shoots à l’aile et très actif en défense.

Les dix dernières minutes sont très longues et faussent le résultat final, en termes d’écart. Malgré les temps morts pris, nos joueurs ne peuvent plus récupérer et fournir les efforts nécessaires pour contenir la vague bleue. Comment leur en vouloir ?? Nous nous inclinons sur le score de 47-29 alors que nous étions à 36-26 à la 50ème minute

Cyprien dans les buts, blessé au coude suite au championnat de France UNSS dans la semaine, nous sort un match courageux, avec des parades notamment en 2ème période qui ont fait enrager les joueurs adverses.

Nous étions les 4 coachs sur le banc ce samedi. Quatre coachs, très fiers de ce qu’ont montré leurs joueurs. L’équipe de Rhône Eyrieux nous a respecté et c’est l’essentiel. Les garçons ont grandi sur ce match, sur cette saison. Ils ont pris la mesure de ce qui est demandé dans cette catégorie moins de 18, en termes de puissance, d’implication dans le système défensif.

La saison 2018-2019 s’annonce belle avec un tel groupe renforcé par quelques éléments de qualité.

Nico, Alexi, Robin et Laurent

Aestivo - Partenaire et réalisation web