commentaire -13

Après la défaite inaugurale, subie il y a 15 jours du côté de à Saint-Genis-Laval, joueurs et coachs avaient hâte de retrouver le terrain. Ce déplacement à Saint-Etienne était donc très attendu pour voir si le travail effectué pendant les deux semaines d’entraînements avait porté ses fruits.

Sur le parquet du stadium Maisonnial, habituel terrain de jeu de l’équipe du Saint-Etienne HB évoluant en Nationale 1, les jaunes et verts, nullement intimidés, entrent bien dans la partie. Notre défense en 3/3 est compacte, solidaire et perturbe nos adversaires. En phase offensive, le jeu est posé, structuré, même si nous avons parfois tendance à porter un peu trop la balle et à nous compliquer la vie. Le niveau des deux équipes est très proche et aucune ne parvient à véritablement prendre l’avantage au score. La pause intervient sur un score de parité 10-10.

Au vu de la première période, on s’attend à voir l’équipe continuer sur sa lancée. Mais alors que nous entamons la 2ème mi-temps en infériorité numérique et que l’on aurait pu craindre des difficultés défensives, c’est en attaque que nous bafouillons notre hand : trop de jeu individuel, trop de précipitation… et trop de tirs non cadrés ou sur le gardien. Après de longues minutes sans marquer, nous nous retrouvons menés de 3 buts. Heureusement que la défense tient et que nos gardiens (félicitations à eux) sortent quelques parades !

A la 30ème minute, nous sommes menés 16 à 13 mais progressivement, nous posons de nouveau le jeu en attaque et trouvons des décalages. Nous refaisons notre retard et dans les dernières minutes, les deux équipes sont au coude à coude. Le rythme du match est en notre faveur : on est sur une belle dynamique alors que les verts de Saint-Etienne buttent toujours sur notre défense. Malheureusement, nous gâchons plusieurs occasions de passer devant : des contre-attaques mal exploitées et, toujours, une trop grande inefficacité aux tirs. Comme si on avait décidé de faire briller le gardien adverse ou de tester la solidité des poteaux !

La dernière minute est un bon résumé de la rencontre : alors que Saint-Etienne est toujours « scotché » à 16 buts grâce à notre défense impeccable, nous avons une ultime chance d’accrocher le match nul, avec 50 secondes à jouer. L’attaque se met en place et grâce à un jeu de passes efficace, nous trouvons une brèche dans la défense verte : le tir est pris dans de bonnes conditions… mais vient s’écraser sur le poteau !

Cette défaite sur la plus petite des marges est une réelle désillusion car nous avions clairement les moyens de gagner. Une nouvelle fois, ce match est riche d’enseignements. Tout d’abord, nous avons clairement le niveau pour figurer honorablement dans cette poule : quand notre défense est à ce niveau, elle peut perturber n’importe quel adversaire et cela doit devenir une constante dans notre jeu. Restent deux points noirs à améliorer rapidement si l’on ne veut pas connaître une nouvelle déconvenue de ce type : un peu moins d’individualisme en attaque et, surtout, une plus grande maîtrise dans le dernier geste, le tir, où chacun doit absolument gagner en efficacité.

Il faut corriger cela si l’on veut accrocher une première victoire dans cette poule, ce qui sera clairement l’objectif de notre déplacement à Tassin-la-Demi-Lune, samedi 3 février.

DL

Aestivo - Partenaire et réalisation web